facebook twitter google youtube
Vous êtes ici : Accueil » ACTUALITES » Echos des Parcs Nationaux » Présentation du Parc National de la Pendjari

Présentation du Parc National de la Pendjari

Localisée en Afrique de l’Ouest et au Nord-Ouest de la République du Bénin, le Parc National de la Pendjari est l’une des destinations de rêve qui offre dans une atmosphère de paix et de stabilité politique, diverses attractions touristiques dont la renommée dépasse les limites nationales. Avec les zones cynégétiques de la Pendjari et de l’Atacora, le Parc National de la Pendjari forme la Réserve de Biosphère de la Pendjari (RBP) dont la gestion intègre l’existence des populations riveraines. La RBP est accessible par route de Cotonou (650 Km), de Ouagadougou 370 Km ou de Niamey 440 Km et suivant le découpage administratif, elle est répartie sur les communes de Tanguiéta, Matéri et Kérou.

La RBP offre l’une des dernières opportunités pour découvrir les richesses fauniques de la savane Ouest africaine. Elle condense sur ses 480 000 ha une diversité de milieux écologiques suffisamment grands pour permettre le maintient et l’expansion d’une biodiversité animale et végétale représentative de la savane Ouest africaine. En plus des espèces de faune sauvage communes à la savane ouest africaine telles que l’éléphant, le buffle, le lion etc., la particularité de la RBP est l’observation directe d’espèces menacées en Afrique de l’Ouest comme le guépard et le damalisque. En outre, elle est le refuge d’espèces endémiques de plante (Thumbergia atacorensis) et de poissons tels que Synodontis arnoulti, Barbus parablabes, Steatocranus irvinei, Synodontis macrophthalmus, Brycinus luteus, Irvineia voltae, Barbus guildi, Micropanchax bracheti.

Outre la faune, la diversité du paysage et les chutes d’eau comme les cascades de Tanongou offrent un spectacle impressionnant. Le déroulement de la pêche traditionnelle à la mare Bori dans la périphérie du Parc National de la Pendjari est l’un des évènements culturels qui retiennent de plus en plus l’attention des touristes. A Tanongou, le logement chez l’habitant, les circuits culturels et les randonnées sur la montagne de l’Atacora augmentent l’attractivité des offres.

Depuis 2000, un mode de gestion durable de la réserve est mis en œuvre à travers une cogestion effective avec l’implication des organisations communautaires, des collectivités territoriales locales, de la société civile et du secteur privé. Dans cette dynamique, des avantages financiers et matériels sont donnés aux populations riveraines en vue de réduire leurs pressions sur la réserve. Ainsi, outre les emplois créés, les divers avantages matériels et les revenus issus du développement des initiatives écotouristiques, 30% des recettes de la gestion, soit environ 45 millions de FCFA sont chaque année reversées aux populations riveraines à travers les Associations Villageoises de Gestion des Réserves de Faunes (AVIGREF).

Dans la sous région ouest africaine, la densité de la faune de la Réserve de Biosphère de la Pendjari et son mode de gestion en font un modèle pour la gestion moderne des aires protégées.


L’adresse originale de cet article est http://www.pendjari.net/parc-pendja...


Portfolio


Dans la même rubrique

  Liste Verte : nouvelle norme qualité pour la Pendjari et le W

  Sécurisation des réserves pour une gestion durable

  Nouveaux tarifs de visite du Parc Pendjari

  Elephants - Parc W - Bénin

  Le Complexe transfrontalier W - Arly - Pendjari (WAP)

0 | 5 | 10