facebook twitter google youtube
Vous êtes ici : Accueil » PROJETS & PROGRAMMES » En cours » FSOA » Le fonds fiduciaire avance !!

Le fonds fiduciaire avance !!

2008 est pour le Comité de Pilotage du fonds fiduciaire, l’année qui a consacré la mise en œuvre des principales actions conduisant à la création effective du fonds fiduciaire. L’année 2008 a porté à son actif, trois évènements majeurs qui ont constitué l’engagement et l’adhésion totale des autorités au plus haut niveau de l’Etat Béninois et des partenaires techniques et financiers pour la mise en place du fonds fiduciaire.

Depuis plusieurs années, le Bénin nourrit l’ambition de doter ses réserves de Faune d’une fonds fiduciaire, dans l’optique de sécuriser le financement de ces derniers, gage de l’aboutissement à leur gestion durable. Au fil des années, l’idée a évolué dans sa conception et de nos jours, il n’est plus question d’un fonds pour les réserves de faune du Bénin uniquement, mais plutôt d’un fonds pour l’ensemble des aires protégées du Complexe WAPO (W Régional - Arli - Pendjari et Oti Kéran).

Désormais, on parle de la Fondation des Savanes Ouest Africaines (FSOA) qui a un accord de siège au Bénin et dont des guichets sont ouverts pour chacune des aires protégées du WAPO surtout, et au-delà, si le besoin se fait sentir. Outre le recrutement du Directeur Exécutif de la FSOA, des pas capitaux ont été posés dont la synthèse est ci-dessous présentée.

1- TABLE RONDE DES BAILLEURS A PARIS

En février 2008, s’est tenue à Paris une table ronde organisée sous l’égide du Gouvernement du Bénin, avec l’appui technique du Comité de Pilotage du fonds fiduciaire du Bénin et de la GTZ.

Objectifs …
Cette rencontre a porté sur la mobilisation des partenaires financiers autour de leur contribution au fonds fiduciaire et a connu la participation effective des Ministres en charge des Finances et de l’Economie, ainsi que celui de l’Environnement et de la Protection de la Nature.

Acquis…
Cette table ronde fut un véritable succès puisqu’il a suscité l’intérêt des partenaires financiers, qui ont manifesté leur désir de voir avancer ce projet, par un dossier de demande de financement soutenu par une argumentation technique. Même si des engagements en termes d’apport financier n’ont pas été pris à cette rencontre, de nombreux bailleurs se sont prononcés sur les modalités de leur contribution et ont unanimement acclamé l’initiative qu’ils encouragent et soutiennent. Un plan d’actions a été élaboré et adopté.

2- CREATION DU FONDS AVEC UNE DOTATION INITIALE DE 400.000.000 FCFA

Le Gouvernement du Bénin, conformément aux prévisions budgétaires de l’année 2008, a mis à disposition du Fonds, un montant de 400 millions de francs CFA. Cette dotation marque la détermination du Gouvernement à accompagner le processus de création du fonds fiduciaire et constitue sans doute l’un des plus importants acquis du Comité de Pilotage du fonds fiduciaire au cours de cette année.

Ce geste fort louable traduit une fois de plus la détermination de l’Etat et renforce son engagement pour l’aboutissement du processus. C’est la preuve qu’au-delà de la mobilisation de la communauté internationale et de la création des cadres juridique et institutionnel, la mise en place du fonds fiduciaire requiert des actes concrets que le Gouvernement du Bénin vient ainsi de poser.

Ce fonds sera donc investi, en association ou non à des partenaires financiers, comme le premier capital de la fondation qui sera créée. Ce premier capital sera donc renforcé au terme du processus de recherche de financement par l’apport en capitaux des différents partenaires techniques et financiers.

3- RELEVE DU CONSEIL DES MINISTRES QUI CONSACRE L’ADHESION TOTALE DU GOUVERNEMENT DU BENIN AU PROJET

Suite au compte rendu de la table ronde des bailleurs tenue à Paris, le Conseil des Ministres en sa séance du Mercredi 11 juin 2008 a approuvé les recommandations issues de cette rencontre. Il a par ailleurs instruit les Ministres de l’Environnement et de la Protection de la Nature (MEPN), ainsi que celui de l’Economie et des Finances, (MEF) à prendre toutes les dispositions nécessaires pour la mise en œuvre desdites recommandations dans les meilleurs délais, avec une dotation de quarante millions (40.000.000) de Francs CFA pour le compte du MEPN dans le cadre de l’accompagnement du processus de mise en œuvre. Lire ci-dessous l’intégralité de l’extrait du relevé n°22 des Décisions prises par le Conseil des Ministres en sa séance du mercredi 11 juin 2008.


Dans la même rubrique

  AVIS DE RECRUTEMENT - DE/FSOA

  Le fonds fiduciaire avance !!

  Pourquoi un fonds fiduciaire ?