facebook twitter google youtube
Vous êtes ici : Accueil » PROJETS & PROGRAMMES » En cours » RBT-WAP » Atelier GIZ-RBT-WAP : vers la levée des freins de la gestion (...)

Atelier GIZ-RBT-WAP : vers la levée des freins de la gestion transfrontalière durable du complexe WAP

Du 26 au 30 Décembre 2016 dans la salle de réunion de l’antenne du Programme de Promotion de l’Agriculture (ProAgri) à Natitingou, s’est tenu sur l’initiative du Projet GIZ-RBT-WAP, l’atelier de préparation de propositions d’appui à la gestion transfrontalière durable des ressources naturelles du complexe W-Arly-Pendjari. L’organisation de cet atelier régional s’inscrit dans le cadre des préparations de propositions d’appui à la gestion durable des ressources partagées du complexe. Son objectif est d’établir un état des lieux des pratiques/expériences en matière de gestion régionale ou transfrontalière au sein des réserves du complexe. Pour y arriver, le déroulement de l’atelier s’est fait à travers des travaux en plénière, des travaux en groupes restreints et des présentations en plénière suivi d’échanges ; toute chose qui a permis d’aboutir à des résultats pertinents dont les détails sont ci-dessous présentés.

Capitalisation de l’expérience de gestion régionale du complexe WAP : Il s’est agit pour les participants de faire non seulement le point des bonnes pratiques, mais aussi des difficultés, des contraintes majeures et des facteurs ayant limité l’opérationnalisation de la gestion régionale des aires protégées du complexe WAP, dans les domaines de la lutte anti braconnage, de la pêche, du suivi écologique, de la transhumance, de la valorisation des ressources, du financement de la conservation, de la gestion institutionnelle, etc. Une analyse approfondie de cet état des lieux a permis d’aboutir à des propositions de solutions pratiques à mettre en œuvre avec l’appui du Projet RBT-WAP.

Elaboration de l’avant projet d’accord régional élargi pour la gestion transfrontalière du complexe WAP : Sur la base des éléments clés de la capitalisation de l’expérience de gestion régionale du complexe WAP, partant de la récurrence des problèmes de gestion des ressources partagées entre les trois pays, les travaux de l’atelier ont permis de proposer un avant projet d’Accord régional pour la gestion transfrontalière du complexe WAP. En outre, l’atelier a formulé deux projets de résolution à soumettre à la signature des autorités compétentes qui, portent respectivement sur l’interdiction de la pêche sur la rivière Pendjari, et le renforcement de la lutte anti braconnage régionale, ainsi que la sécurisation des personnes et des biens à l’échelle du complexe WAP.

Point des actions de reconnaissance internationale du complexe WAP : Les principaux dossiers discutés sont l’inscription du complexe au Patrimoine Mondial, le classement du Parc National d’Arly et du bloc Arly-Pendjari respectivement comme Réserve de Biosphère et Réserve de Biosphère Transfrontalière, et enfin l’actualisation des données site RAMSAR pour le Parc Régional W-Niger. Pour l’inscription au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, une feuille de route a été adoptée pour la production de complément d’informations, dans le cadre du processus d’évaluation du dossier d’inscription. Concernant les classements au titre de Réserve de Biosphère et de Réserve de Biosphère Transfrontalière, les étapes majeures à suivre pour aboutir respectivement au classement d’Arly et du bloc Arly-Pendjari ont été identifiées et planifiées.

Etat des lieux du dispositif de communication radio dans le complexe WAP : Sur la base de l’état des lieux du dispositif de communication dans les cinq parcs nationaux du complexe, les participants de l’atelier ont identifié les freins à l’existence d’une communication radio fonctionnelle dans le complexe et proposé des solutions en vue de l’opérationnalisation des installations radios disponibles à l’échelle du complexe, ceci dans le but d’assurer une meilleure efficacité de la lutte anti-braconnage (nationale et régionale), du suivi écologique et du tourisme.

A la lumière de ces résultats pertinents, des recommandations ont été formulées aux autorités compétentes à divers niveaux de la gestion du complexe. A la fin des travaux, les participants n’ont pas tari d’engagement pour assurer la réalisation des diverses actions issues de le tenue de cet atelier.
Vive la régionalité au service de la gestion durable du complexe transfrontalier W-Arly-Pendjari.


Portfolio


Dans la même rubrique

  Atelier GIZ-RBT-WAP : vers la levée des freins de la gestion transfrontalière durable du complexe WAP

  Elaboration du PTA 2017 du Projet RBT-WAP

  Projet GIZ-RBT-WAP